Les premieres tests de rangement de jetons

Mon bento Netrunner – Partie 4: la fabrication

Des fois je fais des trucs, et des fois je finis des projets! Même si c’est trop rare.

Et cette fois, [SPOILER ALERT] j’ai terminé le bento Netrunner!

Mais reprenons dans l’ordre, voulez vous? La dernière fois, on en était resté avec un premier prototype. Si ça ne vous dit rien, je ne vous en veux pas, ça date un peu. (mais concentrez-vous, quand même).

Ce prototype était bien, mais pas top. Si, si, essayez pas d’être gentil, c’est vrai. Entre autre, il avait permis de valider le système de cloisons pour séparer les paquets de cartes, mais le rendu du mdf me plaisait moyen, et je me suis aperçu après coup que ses dimensions étaient fausses (oui, les cartes tiennent dedans, mais il manque 4mm de largeur pour tenir sur l’autre boite).

Donc on redessine, et on recommence.

Entre temps, j’ai récupéré les matériaux nécessaires à la réalisation de la boite: mdf 3mm / mdf 5mm / contreplaqué 4mm. Seul le plexi me manquait, mais les cloisons existant déjà, c’est pas un gros problème.

Un des problèmes de faire traîner un projet sur presque un an, c’est que les logiciels évoluent. Et Sketchup est passé en version 2015, empêchant le plugin d’export .svg que j’utilisais de fonctionner… Il a donc fallu trouver un workaround. Je passe maintenant par l’export des plans de coupe, et ça fait l’affaire.

Je charge PC et matériaux dans la voiture, et direction le FabLab.

Et on attaque directement avec la découpe des premières pièces de la boite à jetons. Vous vous souvenez, celle-la: Tokenbox_single

Elle est composée de sections de mdf de 5mm, chaque couleur sur la photo correspondant à une forme. Sans rentrer dans les détails de la production, les premiers résultats sont prometteurs:

Les premieres tests de rangement de jetons
Les premiers tests de rangement de jetons

On en profite pour tester les dimensions avec quelques jetons provennant de NetRunner:

IMG_3111
Les jetons sont de la partie

Puis une fois toutes les pièces produites (inclus les quelques pièces en 3mm), on passe au boitier extérieur.

Suite aux premiers tests, j’ai décidé 2 choses. La première, c’est de remplacer le matériau par du contreplaqué, au rendu bois plus naturel (vu que c’est du bois). La seconde, c’est de faire le boitier en utilisant Makercase, pour simplifier le design et permettre une plus grande flexibilité sur les choix de design et de matériau.

On a donc fait plusieurs tests pour trouver le bon réglage, et les résultats sont à la hauteur de mes attentes:

IMG_3112
Dans le feu de l’action!

Une fois rentré à la maison, je tri tout ce petit monde, je sors la colle, et me voila parti pour finaliser ces boites.

IMG_3116
la nuit, j’ai du temps, mais pas trop de lumière.

 

Avec de la colle à papier (de la colle à bois bien liquide, donc), j’assemble les pièces une par une, en 2 sous-ensembles, en prenant soin de les aligner au maximum, et de bien les presser pour éviter d’ajouter une trop grosse épaisseur de colle sur l’ensemble.

IMG_3120

 

Puis une fois les 2 sous- ensembles secs, je les assemble pour obtenir un insert monobloc. Entre temps, comme la photo le suggère, j’ai aussi collé les 2 pièces qui forment le couvercle.

Enfin, j’ai ajouté les 4 cloisons une par une à grand renfort de colle pour boucher les trous, et faire une boite bien solide.

Coté boite de cartes, j’ai récupéré les cloisons du premier prototype, et les ai collées dans la base en contreplaqué. J’ai collé les 4 cotés ensemble, pour simplifier l’assemblage final et rigidifier le tout.

IMG_3119
Comme un air de déjà-vu.

Au final, on obtient un résultat à la hauteur de mes espérances.

IMG_3137

Ajoutez-y un élastique large (celui-ci vient de Monbento), et vous êtes prêts pour partir en vadrouille avec votre jeu préféré!

IMG_3136

IMG_3138

IMG_3140

IMG_3139

 

« Alors, c’est fini? » me direz vous. Et bien presque. Le design me plait, il est pratique, fonctionnel, et je le trouve assez propre. Mais il reste un dernier détail.

Il me reste à refaire le couvercle, que je compte décorer sur le dessus. Le dessous, quant à lui, recevra le lien vers ce blog, les infos sur le fablab, et le lien vers thingiverse ou je compte le proposer!

J’en profite pour remercier chaleureusement Rodolfo, qui gère le Fablab, pour son aide précieuse tant sur l’utilisation de la machine que pour rattraper les erreurs de design que j’ai fait tout au long du processus de création!

2 réflexions au sujet de « Mon bento Netrunner – Partie 4: la fabrication »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *